Pour garantir une bonne intégration de la démarche sur vos espaces verts ou vos territoires, nous vous conseillons de réfléchir ou anticiper les 5 questions suivantes :

1- Quels sont mes objectifs prioritaires ?

Souvent lié à la localisation de la ou des parcelle(s), l’éco-pâturage assure l’entretien des espaces verts et peut agir concrètement pour favoriser la convivialité, repenser le cadre de vie, sensibiliser à la préservation de la nature, développer des processus de labellisation et de certification, assurer une production alimentaire local, etc. Peut-être tout cela à la fois ! Dans ce cas, valider un programme d’éco-pâturage avec des axes de travail, des plans de pâturage et un calendrier d’actions semble judicieux.

2- Quels sont les éléments marquants de mon paysage, les habitats favorables à la biodiversité, les écosystèmes présents (sol, végétation arborée et herbacée, zone humide, faune et avifaune présente, etc.) ? Comment l’éco-pâturage s’insère dans ce milieu et quels sont les usages des lieux ?

3- Comment puis-je assurer le bien-être des animaux, la sécurité du troupeau et celle des riverains (choix des clôtures, nécessité d’équipements annexes, suivi régulier, médiation avec les habitants, etc.) ?

4- Comment puis-je garantir une gestion favorable à la biodiversité (rotation du troupeau, traitement administré aux animaux, choix des espèces animales, chargement des parcelles, etc.) ?

5- Est-ce que je connais le cadre réglementaire qui régit cette activité (Article L214, code rural, code de l’environnement, PLUI, etc.) ?

Il y a plusieurs manières de faire et heureusement ! Chaque territoire, chaque parcelle a ses particularités, son histoire, sa géographie, son éco-système, ses citoyens et leurs envies.

Les projets se tissent sur mesure et Le champ des possibles vous accompagne dans ce sens avec l’expérience et la formation adéquate. Après des temps de formation et une soutenance de notre projet en juillet dernier auprès du jury du CFPPA de La Roche sur Yon, nous avons obtenu ce mois-ci la certification « Mise en place et suivi d’une activité d’éco-pâturage » par la DRAAF pour garantir ce professionnalisme.

Pour aller plus loin, vous pouvez nous contacter ou consultez ces ressources en ligne :

le centre d’étude et de recherches en agroécologie urbaine et écopaysage

la plateforme animal et cité

la charte Terre saine

 

Share This